Publications
 
 

Interview (radio locale) d'Agnès Amelot
"Coaching. Mot à la mode, usage usurpé par acharnement marketing. Agnès Amelot exerce ce beau métier de coach en tant que consultant indépendant, sur la Région parisienne - et se déplace régulièrement en régions. Elle a 20 ans de métier en développement Homme-Organisation. Elle a fait 13 ans d'Etudes dans une Grande Ecole française, en Sciences Humaines et Organisation, tant au contact de théoriciens de la théorie que de praticiens de la pratique. Elle a opéré la transformation d'organisations du travail.
Lire l'article



Proposition d’article pour N° développement personnel Education permanente.

"Le coaching est un acte de pensée. De connaissance de soi qui passe par l'altérité dans ce travail spécifique, qui se produit en séances individuelles".
Lire l'article

Bulletin du 1er trimestre 2006 de l'Association SOFIOM (Ingénieurs expatriés ou Outre-Mer)", dont voici quelques extraits :

Q : Concrètement ", comment s'opère ce Travail de coaching ?
R : Travail en séances individuelles. Secret absolu. En quelques séances de Travail (intense) : le problème - quel qu'il soit - qui vous travaille au corps ou vous tient à cœur, prend corps, à l'extérieur, et du coup vous pouvez l'entreprendre à bras le corps, traduire en projet nouveau, ou enrichir vos projets en cours. Bénéfices versant vie " privée " autant que " professionnelle ", même si les frontières là aussi tendent à disparaître, toujours dans la voie de l'évolution des formes du travail : de la taylorisation parcellisant le travail en tâches, au service à haute valeur ajoutée requérant l'être humain au travail en son entier, être unique et indivisible. Division générateur de souffrance, souffrance faite pour interroger, plutôt que de poursuivre la reproduction, dans la fuite en avant, qui révèle la question de la conscience. Puisque depuis le XVIe siècle notre civilisation occidentale reconnaît (PASCAL) que ce qui différencie l'homme de la bête est la pensée...

Q : "Vous parliez tout à l'heure de "déplacement" dans le travail de coaching ; pouvez-vous préciser ?"
R : Le coaching que j'exerce travaille le déplacement. Le principe en est simple, chacun de nous l'a expérimenté en voyage : selon le point de vue ou l'angle sous lequel on se place, selon l'éclairage, le problème change de forme. Il s'agit de Travail de déplacement… de soi-même dans le problème. Nécessitant comme chacun peut le pressentir, un cheminement interne, qui se produit par cet Acte de Pensée qu'est ce Travail spécifique de coaching. L'authentique, et non point les pâles copier-coller aussi encombrants et malcommodes que la plupart des productions du consumérisme… machine infernale à fabriquer du besoin sans jamais installer le problème.
Lire l'article